Comment réaliser un test A/B ?

test A/B

L’A/B testing est un moyen de test d’optimisation adopté dans divers domaines et surtout en marketing digital. C’est un technique et méthode utilisés dans le but d’optimiser les revenus et bénéfices d’une entreprise ou d’une startup. Cela dit, la maîtrise de l’A/B testing ne se fait pas du jour au lendemain, mais grâce à quelques apprentissages et divers pratiques. Toutefois, il existe plusieurs types d’A/B testing.

Qu’est-ce que l’A/B testing ?

Pour faire simple, l’ab testing est une méthode qui permet de faire la comparaison de deux contenus différents. Il est plus particulièrement utilisé lors de l’optimisation ou d’un lancement d’un site web. Le test ab, en français, implique alors deux versions du site web dont la version A (qui est connue comme la version originale) et la version B (celle qui implique une variante). Ce type de système permet de faciliter les prises de décisions grâces aux informations et données reçues. Il est d’ailleurs prouvé que la plupart des sites qui connaissent un nombre de visiteurs supérieur à un million adopte la méthode de l’A/B testing. Cela dit, pour se faire l’a/b testing nécessite un apprentissage.

Il existe différents types d’A/B testing dont :

• Le split testing : il héberge les deux versions d’une page ou d’un site à partir des URL bien distinctes.

• Le MVT ou test multi-varié : il permet de tester plusieurs changements sur un site ou une page web dans une seule expérience.

• Le test A/A : c’est une façon de tester deux versions identiques d’un site, d’une page ou d’un autre élément dans le but d’identifier la possibilité d’un taux de conversion similaire et de valider ainsi le bon fonctionnement du processus.

L’origine de l’A/B testing

A la base l’a/b testing était un moyen utilisé pour la comparaison de deux versions d’objet du même type dans le but de déterminer lequel d’entre eux est le plus efficace. En effet, cette technique de comparaison a été adopté en 1920, bien avant l’invention de l’internet. Un système de comparaison efficace mis en œuvre par le statisticien et biologiste britannique Ronald Fisher. Reconnu grâce à l’avancement majeur de ses projets, l’a/b testing de Ronald Fisher est aussi utilisé en médecine, au cours des essais cliniques. C’est en 1960 que l’a/b testing fut utilisé pour la toute première fois en marketing. L’a/b testing du marketing digital qu’on connaît de nos jours a fait son apparition dans les années 1990. Dès lors, l’a/b testing est devenu un moyen de comparaison incontournable, car il permet le test entre un nombre illimité de versions de sites web. De ce fait, il permet aussi de mesurer les performances de chacun des versions de ces sites grâce à certains indicateurs comme le taux d’achat ou les réactions vis-à-vis des internautes.

Les avantages de l’A/B testing

L’utilisation de l’a/b testing apporte de nombreux avantages :

• Premièrement, il augmente les conversions grâce à l’optimisation du site web.

• Ensuite, il aide les internautes (visiteurs du site) à reconnaître la marque de l’entreprise. L’adoption d’une meilleure expérience utilisateur peut pousser les internautes à devenir des clients fidèles.

• Il aide à connaître les besoins et les attentes des internautes qui visitent le site grâce aux comportements de ces derniers.

• Il aide à prendre des décisions grâce aux résultats statistiques fiables.

• Et enfin, c’est un moyen efficace pour l’optimisation du temps et du budget.

La réalisation de l’A/B testing 

En effet, il existe plusieurs étapes à suivre afin de réaliser un ab testing :

• Tout d’abord, il faut choisir quel support et quel élément on souhaite tester.

• Ensuite, il faut créer deux versions du site (la version originale et la variante).

• Faire la diffusion des deux versions auprès des échantillons tests

• Élargir peu à peu le test

• Mesurer et analyser statistiquement les résultats

• Faire la diffusion en masse

• Analyser de nouveau les résultats obtenus

• Refaire des analyses en continu dans le but de toujours améliorer les résultats.

Toutefois, il existe quelques règles à suivre au cours de la réalisation du test. Premièrement, avant de se lancer dans le test A/B, il est important de définir son objectif. Cela implique à connaître la raison pour laquelle on veut faire l’A/B testing et de réfléchir aux différentes modifications éventuelles. Ensuite, il est conseillé de ne tester qu’un seul élément à la fois. En effet, cela aide pour la vérification et la détermination des impacts sur le test mené. Il est aussi important de vérifier si les résultats du test sont statistiquement significatifs. Pour se faire, l’utilisation d’un calculateur de taille d’échantillon spécialisé pour l’A/B testing est nécessaire. Il est aussi primordial de se documenter sur les divers tests menés et de les archiver dans le but de toujours tenir informer toutes personnes concernées dans l’optimisation du processus. Et enfin, il est toujours conseillé de faire le test en permanence, car le test A/B est un processus continu.

Se tourner vers les services d’une agence de communication à Lyon
La stratégie de prospection, un atout indispensable de votre entreprise